jeudi 29 septembre 2016

Un pacte national d'envergure pour l'Arbre

2ème Colloque International "Les Arbres en Congrès !"

Il aura lieu à Jouy en Josas 78 à Tecomah le 6 Octobre et aura pour thème l'agroforesterie. 
Il aura désormais lieu tous les 2 ans (années paires).

1er Colloque National "Gestion écologique du Patrimoine arboré"

Il aura lieu le 7 Octobre à Bois d'Arcy 78, et ouvrira le bal d'une longue série : L'Institut Européen de l'Arbre organisera des colloques nationaux partout en France.
Une nouvelle pétition (objectif 20 000 signataires) sera lancée lors du colloque et intitulée "Stop au désastre arboricole français".
Le "Pacte pour l'Arbre en ville et dans nos vies" sera dévoilé lors du colloque ayant pour but de fédérer et mobiliser citoyens, élus et candidats à 6 mois des Présidentielles.
à noter que l'arboretum "Les Arbres du Monde" (Bretagne) sera le 2ème terrain d'expérimentation, de recherche et d'innovation à ciel ouvert pour l'Arbre (de l'Institut Européen de l'Arbre), avec les jardins historiques du château de Thoiry 78. 


Prix national 2016 "Arbre durable, Patrimoine & Biodiversité" 

Attribué en 2015 à la Comtesse Annabelle de La Panouse pour les milliers d'arbres (rares) qu'elle a plantée en France et au Portugal.

En 2016, il est attribué à une collectivité : ville de Pantin 93.
Le prix sera remis à Didier Mereau (responsable des espaces verts de la ville de Pantin) le 7 Octobre 2016 à Bois d'Arcy 78.

L'Institut Européen de l'Arbre a souhaité promouvoir les initiatives innovantes de la ville de Pantin ainsi que ses efforts depuis 5 ans : gestion écologique du patrimoine arboré, charte écologique de l'arbre, règlement de voirie, procédé de bio-dynamisation des sols (plantation écologique), système d'ancrage des arbres (100% biodégradable), auto-fabrication du thé à compost, fabrication de compost, panneaux d'identification végétale, suivi des arbres urbains, ...


Charte écologique de l'Arbre

Beaucoup de chartes de l'Arbre en France, ... Hors pour l'Institut Européen de l'Arbre une vraie charte doit être écologique, réglementaire et vérifiable sinon il la considérera comme "fictive" et "inutile". Cela ne peut être en aucun cas un outil de promotion personnelle. 
La ville de Pantin présentera la première charte écologique de l'Arbre (7 Octobre 2016 à Bois d'Arcy 78).

Elle sera la référence de l'Institut Européen de l'Arbre, du "Pacte pour l'Arbre en ville et dans nos vies" ainsi que pour les collectivités et professionnels.
Non pas pour la copier, mais bien pour l'adapter à sa ville et au contexte.
"Une charte n'est pas copiable, elle doit être transformable pour l'adapter." 


Classement annuel des villes les plus respectueuses de l'Arbre

Le premier classement annuel des villes les plus respectueuses de l'Arbre sera dévoilé le 7 Octobre 2016 à Bois d'Arcy 78. La première place n'est pas attribuée cette année.
Ceci a pour but de casser les codes en arboriculture ornementale.
L'Institut Européen de l'Arbre réalisera ce classement chaque année.


Mérites de l'Arbre 

La première session des "Mérites de l'Arbre" aura lieu le 7 Octobre 2016 à Bois d'Arcy 78.

L'Institut Européen de l'Arbre attribue les Mérites de l'Arbre 2016 à : 

- Christian Riboulet (expert de l'arbre et expert judiciaire 87), pour la rédaction inédite du "Livret de santé et de gestion de l'Arbre" : un moyen de suivi et un outil de légitimation

- Daniel Soupe (pépiniériste 01), pour son procédé novateur, unique en Europe, de bio-dynamisation des sols (plantation écologique)

- Wissal Selmi (Ingénieur), pour la réalisation d'études sur les services écosystémiques rendus par les arbres urbains (notamment à Strasbourg).

- Malo Dormont, pour la ré-ouverture et le projet de "restauration et de sauvegarde" de l'arboretum "Les arbres du monde" en Bretagne.


Démérites de l'Arbre

La première session des "Démérites de l'Arbre" aura lieu lors du 2ème Colloque International "Les Arbres en Congrès !".

Ils seront dévoilés après le colloque.

L'Institut Européen de l'Arbre, assure qu'il ne s'agira pas d'un règlement de compte.

De (très) grandes villes seront épinglées pour des abattages intempestifs et "mensongers", pour des pratiques et techniques irrespectueuses de l'arbre. 


Evaluation des services éco-systémiques rendus par l'arbre urbain

L'Institut Européen de l'Arbre, propose une évaluation des services écosystémiques rendus par l'arbre urbain dans votre ville (ou collectivité)  en 2017 (durée 1 an).

Si vous êtes intéressés, contacter l'Institut par mail, (le nombre de ville est limité), les villes en questions devront participer financièrement à ce projet. Un appel public sera lancé au colloque.


Palme d'or pour services rendus à l'homme

L'Institut Européen de l'Arbre attribue la palme d'or à l'Arbre pour services rendus à l'homme et à la nature !
Le Ministère de l'Ecologie l'avait attribué à l'abeille en 2015. 


Livret de santé et de gestion de l'Arbre

Le « livret de santé et de gestion de l’Arbre » : un outil de suivi et un moyen de légitimation.
Le mot « légitimation » est fort,  d’autant que l’arbre n’est, au regard du code civil, qu’un  "objet" de droit et non un « sujet » de droit. Ce sera un moyen de caractériser le végétal dans son état et son évolution maîtrisée par son propriétaire (privé ou public) et lui donner un droit à exister en tant que bien vivant, géré en connaissance de cause, en « bon père de famille ».
Une oeuvre inédite de Christian Riboulet (Expert de l’Arbre et Expert judiciaire). 
à destination du citoyen, élu, collectivité, expert, ...

Loi Arbres

Contribuez à élaborer la LOI ARBRES !

Protéger et défendre le patrimoine arboré (hors-forêts)

La "future" proposition de projet de "Loi ARBRES" sera présentée à partir du printemps 2017, dans sa version définitive. 
Citoyens, professionnels, associations, élus, ... sont conviés à apporter leur pierre à l'édifice.
Les contributions (une page A4 recto au maximum par idée) sont à envoyer avant le 20 Décembre 2016 à l'adresse mail : revepatriarbo-asso@laposte.net

mardi 27 septembre 2016

Présidentielles : les Arbres en congrès interpellent les candidats

PAYSAGE 

Présidentielles : les Arbres en congrès interpellent les candidats

Mots clés : 

Bois

   
Le deuxième colloque international « Les arbres en congrès » se déroulera les 6 et 7 octobre à Jouy-en-Josas et Bois d’Arcy (Yvelines). Paysage Actualités animera la table ronde de la première journée, consacrée à l’agroforesterie.
A six mois des élections présidentielles, les voix des défenseurs des arbres comptent : cette pensée anime la fédération internationale de l’arbre, créée en octobre 2015 par Matthieu Lemouzy à l’occasion d’un premier colloque à Pantin. Un an plus tard, ce jeune militant, aujourd’hui âgé de 27 ans, passe la vitesse supérieure : « En 2017, j’interpellerai candidats et élus, par le biais du « pacte pour l’arbre en ville et dans nos vies », pour que l’arbre retrouve une place d’honneur : protéger et conserver ce patrimoine commun est vital », déclare le président de la fédération internationale de l’arbre. Ce pacte fera l’objet d’un lancement officiel au matin du second jour du congrès.

Pratiques oubliées


Le message politique de la fédération s’appuie sur les communications et les échanges d’expérience qui ponctueront ce rendez-vous. La science, la technique et la culture s’y côtoieront, comme le montrera la table ronde animée par Paysage actualités sur les pratiques oubliées de l’agroforesterie : Dominique Mansion, fondateur et vice-président de la maison botanique de  Boursay (Loir-et-Cher) partagera son amour  pour la trogne, cet « arbre paysan aux 1000 visages » auquel il a consacré non seulement un livre publié sous ce titre en 2015 aux éditions Ouest France, mais aussi une partie de sa vie. Face à la disparition d’un mode de taille que pratiquaient ses aïeux paysans en Perche vendômoise, ce dessinateur industriel a réagi d’abord par l’art : un jardin sélectionné en 2000 au festival de Chaumont-sur-Loire a renouvelé l’expression graphique et le savoir-faire enseignés à la maison botanique de Boursay.

Stimulants techniques


L’évolution des machines facilite la renaissance, y compris dans les villes : « Le défaut de la trogne, c’est sa hauteur. Mais l’apparition des broyeurs et la valorisation des composts lui redonnent une chance. Les cisailles hydrauliques montées sur pelleteuses permettent de reprendre l’entretien des trognes longtemps abandonnées », se réjouit Dominique Mansion.

Aux traits d’union avec les pratiques anciennes, Stéphane Person ajoutera les transferts possibles, en France, de pratiques renaissantes en Afrique. « Les forêts rurales abritent des arbres pas forcément plantés, mais entretenus et favorisés pour la cueillette, l’énergie ou le sylvo-pastoralisme. En France, la mécanisation et la spécialisation ont mis fin à ces pratiques, comme en témoigne l’abandon de châtaigneraie corse ou des forêts truffières », constate l’ingénieur agronome. Fondateur du cabinet conseil Forestgoodsgrowing et membre du réseau coopératif Terracoopa, Stéphane Person, fort de ses expériences de valorisation du karité au Bénin, commence à intéresser une clientèle française de maraîchers bio.

Niche périurbaine


Le rattachement du maraîchage à l’agroforesterie nourrira le témoignage de François Warlop, porteur du projet Smart – acronyme de Systèmes mixtes agroforestiers –, lancé pour 3 ans en 2014 avec 17 partenaires, grâce aux 400 000 euros apportés par le  ministère de l’Agriculture. Une quarantaine de maraîchers, répartis dans le sud-ouest, le sud-est et le nord-est, expérimentent dans 150 parcelles des systèmes de résistances aux maladies reposant sur la biodiversité apportée par les arbres. « Les projets qui remontent à cinq ans n’autorisent pas de bilan définitif. Mais les partenaires de Smart restent convaincus qu’à côté des systèmes céréales-bois d’œuvre et prés-vergers qui domineront l’agroforesterie, une place existe pour l’association verger maraîcher, qui répond à la demande croissante des villes », analyse le membre du groupe de recherche sur l’agriculture biologique.
Comme si, derrière l’association entre arbres et production agricole, se dessinait une nouvelle relation apaisée entre villes et campagnes, avec l’arbre dans le rôle de fil conducteur. Le centre de formation Tecomah, hôte du premier jour du congrès, se tient prêt à accompagner ce processus.

vendredi 23 septembre 2016

2ème édition du Colloque International "Les Arbres en Congrès."

2ème édition du Colloque International "Les Arbres en Congrès."

15 spécialistes de l'arboriculture, 2 jours de formation
Les 6 et 7 Octobre 2016 (à Tecomah, Jouy-en-Josas 78, et à Bois d'Arcy 78) auront lieu la présentation du "Livret de santé de l'Arbre" (oeuvre inédite de Christian Riboulet), du pacte pour l'Arbre en ville et dans nos vies (en vue des élections présidentielles), de la future proposition de projet de loi ARBRES, de la charte écologique de l'Arbre, du classement annuel des villes respectueuses de l'Arbre, du modèle i-Tree eco (études des services écosystémiques rendus par les arbres urbains), ..., attribution des mérites et des démérites de l'Arbre, attribution et remise du prix National "Arbre durable, Patrimoine & Biodiversité 2016, ...

Organisé par l'Institut Européen de l'Arbre et la Fédération Internationale de l'Arbre, sous la présidence de l'Aveyronnais Matthieu LEMOUZY, sous la présidence d'honneur de la ville de Bois d'Arcy, et avec le partenariat des magazines Rustica et Paysage Actualités.





mardi 20 septembre 2016

Succès pour la 2ème édition à St Côme d'Olt

Succès pour la 2ème édition à St Côme d'Olt

Une manifestation "unique" comme l'a déclaré Jean-Claude Anglars (président de la Com-Com Espalion, Estaing, vice-président du Conseil Départemental), lors de l'inauguration.

Sous le patronage de la comtesse Annabelle de La Panouse, ceux sont 70 exposants (30 départements) qui ont présentés leurs collections, et 12 conférences se sont enchaînées sur les deux jours.

Les petits et grands ont pris plaisir dans les airs à grimper dans les arbres de l'allée de Lévinhac.

Une réussite que se félicite l'organisateur (l'Institut Européen de l'Arbre) avec l'appui de la Mairie de St Côme d'Olt et des partenaires.

à noter qu'ont été créées deux associations "L'Institut Européen de l'Arbre" et "Au jardin bio d'Alayrac."

La prochaine Fête des Plantes Rares et de Collections en Aveyron à St Côme d'Olt aura lieu les 16 et 17 Septembre 2017 !